LES VOLCANS

volcan  Un volcan est un relief terrestre ou sous-marin formé de l'empilement de matériaux issus de la montée d'un magma sous forme de lave et de cendres. L'accumulation de ces matériaux peut atteindre des milliers de mètres d'épaisseur formant ainsi des montagnes ou des îles.


  On peut séparer les volcans en deux grandes catégories :

- les volcans effusifs
Lors de ce type d'éruption, le volcan émettra alors différents éléments tels que de longues coulées de lave, des émanations de gaz, des projections de lapilli (petites pierres)...

- les volcans explosifs
Au contraire, lors de ce type d'éruption, le volcan émettra des nuées ardentes (gaz brûlant et roches), des émanations de gaz, des bombes (grosses pierres), des lapilli...

180px_Pahoehoe_lava


  Un volcan est dit endormi lorsqu'il n'est plus entré en éruption durant plusieurs centaines d'années et dit éteint lorsque sa dernière éruption remonte à au moins 50 000 ans et qu'il est soumis à l'érosion. De manière générale, les volcans subissent plusieurs éruptions au cours de leur vie. Mais leur fréquence est très variable selon le volcan : certains ne connaissent qu'une éruption en quelques siècles ( Ponta do Pico, aux Açores) , d'autres sont en éruption permanente comme le Stromboli ou le Mérapi.


  La fréquence des éruptions permet d'évaluer l'aléa, c'est-à-dire la probabilité qu'une région peut subir la violence d'une éruption. Cet aléa, combiné avec le type de manifestation volcanique et la présence de population et la vulnérabilité de celle-ci, permet d'évaluer le risque volcanique.


  Une éruption peut représenter un risque volcanique quand elle a lieu dans une région qui est peuplée ou qui comprend des aménagements importants, car il y a des enjeux humains et économiques, c'est-à-dire des dommages encourus par les personnes et les biens.

L'Homme peut prévoir le risque volcanique par des signes annonciateurs tels que :

- Des séismes au sein de l'édifice volcanique ;

- La déformation du volcan ( augmentation de température, nature des gaz émis, gonflement du volcan...)

Pour prévenir ces risques, on doit avant tout faire une étude approfondie du site volcanique concerné. Ainsi on comprendra le fonctionnement du volcan et on pourra prévoir quel type de phénomène est suceptible de se produire. On pourra également dresser une carte de localisation des évènements passés ; ces deux éléments combinés, une carte des zones menacées sera établie.


[ Trouver schéma sur wikipédia : "volcans" ]       Un volcan est formé de différentes structures que l'on retrouve en général chez chacun d'eux :

- Une chambre magmatique alimentée par du magma et jouant le rôle de réservoir . Les chambres magmatiques se trouvent entre dix et cinquante kilomètres de profondeur dans la lithosphère qui est l'enveloppe rigide terrestre la plus superficielle. Cette enveloppe est divisée en un certain nombre de plaques tectoniques également appelées plaques lithosphériques.

- Une cheminée principale qui est le lieu de transit privilégié du magma de la chambre magmatique vers la surface.

- Un cratère où débouche la cheminée principale

- Une ou plusieurs cheminées secondaires partant de la chambre magmatique ou de la cheminée principale et débouchant en général sur les flancs du volcan, parfois à sa base. Elles peuvent donner naissance à des petits cônes secondaires.

- Des fissures latérales provoquées par le gonflement ou le dégonflement du volcan.

volcan2

  D'après la théorie de la tectonique des plaques, le volcanisme est intimement lié aux mouvements des plaques tectoniques. En effet, c'est en général à la frontière entre deux plaques que les conditions sont réunies pour la formation de volcans.